Éditorial du dimanche 1er septembre 2013 – Rencontre à Vertou

Jean-Hugues m’a demandé de relater ici l’événement du week-end, je veux dire le forum Ucem qui vient de se tenir à Vertou (44) les 31/8 et 1/9/2013.
Je ne m’étendrai pas outre mesure sur les aspects apparemment matériels de cette manifestation, mais je puis dire qu’il a concerné, à peu de choses près, 28 personnes avec parité de genres (masculin et féminin). Le temps a toujours été au beau fixe, mais avec plus de chaleur le dimanche. Le lieu, le cadre, selon moi, est idyllique : une clairière en pelouse, au milieu de vergers eux-même encadrés dans un bois. Donc quelque chose comme une sensation d’être « ailleurs », c’est à dire loin du monde civilisé et de son agitation, de ses constructions et de ses routes… hormis les voies célestes… puisque nous sommes, grosso modo, sur et non loin de la zone d’accès de l’aéroport de Nantes-Atlantique. Mais je n’ai pas entendu de prières pour demander l’exportation dudit aéroport à Notre Dame des Landes.
D’où ils viennent ? Je veux dire les participants : sans être en mesure de les dénombrer tous avec précision, ils viennent de Nantes, de Tours, d’Angers, du Centre de la France et de Bretagne.
Donc l’ensemble se passe sous un chapiteau d’où les tables des repas sont sorties pour les temps de partage. Nous nous retrouvons alors en vis à vis selon un grand rectangle arrondi aux extrémités.
Jean-Hugues est et restera le maître de cérémonie mais il ne se précipite certes pas pour prendre la parole : il se contente de tracer quelques grandes lignes et, au besoin, de nous aider à rester dans le cadre du Cours. Donc au départ, samedi après-midi, nous sommes invités à faire un tour de présentation. Et puis les partages débutent à partir de questions ou d’exposés de situations plus personnelles. Donc beaucoup de témoignages et de questionnements avec des réponses plurielles qui se complètent.
Le processus reprendra le lendemain matin selon le même mouvement. Mais c’est évidemment plus difficile de transmettre un ressenti personnel à ce sujet. Je trouve qu’il me reste surtout l’image de m’être retrouvé tout à fait en paix et, plus subtilement mais bien nettement, d’avoir eu l’impression que j’avais été un peu secoué par ces témoignages et invité, une fois encore, à m’y mettre dans ma vie quotidienne avec un peu plus de conviction. L’impression que ce groupe m’a apporté d’une façon assez pressante quelque chose de beaucoup plus fort qu’une simple lecture du Cours en tête à tête… avec moi-même.
C’est peut être aussi pourquoi je n’ai pas dit non à une invitation pour participer au forum Ucem de Tours en avril prochain. Ce type de forum, pour peu que beaucoup de personnes y participent, peut amener à quelque chose de plus fort que la simple somme des parties séparées et aussi à quelque chose de plus fort qu’une simple réunion mensuelle d’un petit groupe.
J’inciterai donc fortement les lecteurs bretons, par exemple, à mettre cela à leur programme dans leurs agenda 2014 !
Et puis, à plusieurs reprises, il a été question de Bernard Groom. C’est d’ailleurs par l’écoute d’une partie d’un enregistrement de Bernard que nous avons, en plus petit groupe, terminé le forum. Il se trouve donc que le week-end précédent, je crois, Jean-Hugues et Jean-Marc, tout comme Odile, ont participé à un atelier avec Bernard. et il est déjà venu à l’esprit de plusieurs d’entre nous que ce serait vraiment quelqu’un que nous aurions bénéfice à inviter dans nos différents secteurs. Mais, déjà, je le répète, n’hésitez pas à visiter son site un cours en miracles en France.
À tous, bon cheminement sur le sentier de l’éveil, avec détermination et douceur.
André

Laisser un commentaire